Qui se souvient de Tahar Djaout?

    Tahar Djaout qui fut victime d’un attentat terroriste à Alger il y'a quatorze ans, a été remoméré hier avec un grand moment de douleur après l'évenement tragique qui a pris sa vie lors des an

    Le style de l’écrivain racé est là "Un généreux confluent" par Bouziane Benachour

    Le style de l’écrivain racé est là, confirmé une nouvelle fois. L’anticonformiste aussi. Comme à son accoutumée, Rachid Boudjedra ne prend pas de gants pour dire ses mots avec panache, rigueur stylistique et provocation langagière. Le mythique hôtel Saint Georges, dont la blancheur rayonne sur les hauteurs d’Alger, lui sert de prétexte et de clé à l’écriture de son histoire.

    Rachid Boudjedra se confesse, entretien accordé à Al Djazaïr News

    Avec tout ce que notre scène culturelle endure depuis des années, notamment les vues figées et le despotisme du classicisme parfois apparent, souvent déguisé, ça fait toujours plaisir d’entend

    Festival documentaire sur l'histoire coloniale, du 3 au 11 février 2007

    « Les années algériennes » de Benjamin Stora, Philippe Alfonsi, Bernard Favre, Patrick Pesnot. Les années algériennes est une série documentaire de 4h diffusée sur Antenne 2 en septembre-octobre 1991.

    La fiction fantastique: une littérature de la crise ou la crise de la littérature

    Les paradoxes de fond du Siècle des Lumières S´il est vrai qu´au XVIIIe siècle prédominent les idées des philosophes des Lumières axées sur la raison, le progrès et le bonheur, en opposition aux ténèbres du fanatisme et de l´archaïsme dans la politique et dans les sciences, il est également vrai que cet ensemble d´idéaux est loin d´être cohérent et homogène.

    Dialectique du regard dans la nouvelle lybienne, par Emmanuelle de Contet

    Parler de la nouvelle brève lybienne c'est s'ouvrir à une facette riche et diversifiée de la littérature arabe mais souvent aussi à un certain esprit des techniques occidentales de l’écriture. On peut très bien y rencontrer des cas où linéarité et explicitation délivre tous les détails d’une narration classique comme y croiser un travail remarquable de l’ellipse et de la brièveté suggestive dont la concentration peut aller jusqu’à une seule ligne sollicitant ainsi un lecteur actif.

La poésie comme catachrèse de l’identité, par monsif ouadai saleh

Ce qui, dans la poésie, s’annonce comme nouveau ne pétrifie pas l’existence, ne devient pas un principe de sédentarisme amenant la conscience à un état statique de la référence, de l’analogie, de la correspondance analogique, de la mimésis et de l’idéaltypie. Dans le nouveau poétique la vie transcende les racines. L’initial est dépassé par le nouveau qui est conscience éternelle du sublime.


lire la suite

    Le grand peuple du poème de Philippe Tancelin

    Parmi les poètes contemporains qui n’appartiennent pas aux civilisations de la honte, Philippe Tancelin, poète, philosophe, professeur d’esthétique, metteur en scène, est l’un des grands célébrants engagés de la génération 1968, des peuples en lutte qui résistent pour leur liberté.


    lire la suite

    Newsletters

    s'enregistrer aux lettres d'informations

    Syndication

    Syndiquer le contenu